Ia ora na* !

le
* "bonjour" en polynésien (ou "Ah que coucou!" - RIP Johnny)

On a tous déjà vu des photos de Polynésie. Et bien quand on y est, ça ressemble bien à ces photos et ça rend dingue de bonheur : des dégradés de bleus à vouloir devenir poisson ! Et quand la forêt subtropicale de ces îles volcaniques surplombe le lagon, le décor se passe facilement de Photoshop.

Bon, même s’il fait 28°C ici (air et mer), on ne va trop en rajouter non plus puisqu’on sait bien qu’en métropole les températures sont descendues en flèche et que le verglas pointe son nez (je ne parle même pas de nos lecteurs canadiens). Toujours est-il que ce serait vous faire un sacré affront de ne pas en profiter alors on vous partage volontiers un peu de chaleur !

Donc après deux nuits de « transit » (nos fameux deux mercredi), l’une à Auckland (il caille là-bas…pff…19°C) et l’autre à Papeete, nous avons pris nos quartiers à Bora-Bora, « la perle du pacifique ».

DSC07695
La terre vue du ciel

Un petit appartement coquet, au RDC d’une maison, nous attend. Ce n’est pas le « fare » sur pilotis mais le confort ainsi que l’accès direct à l’eau nous offrent des petits plaisirs quotidiens. Comme par exemple plonger dans l’eau au petit matin et croiser quelques raies (je parle du poisson pour les esprits mal placés).

 

DSC07703
Vue de notre terrasse à Bora-Bora – lieu du plongeon (on a aussi retrouvé le Yellow Submarine)

 

Le tour de l’île en pirogue (à moteur) restera un magnifique souvenir de cette étape polynésienne, tant pour la beauté du site que pour les baignades avec les raies qui glissent entre nos jambes ou avec les requins à pointe noire qui nagent en cercle autour de nous. Nous avons même pu apercevoir un requin citron (5 mètres !) au fond de l’eau. Nous avons aussi apprécié d’être au cœur du village, de discuter des légendes locales, observer les us et coutumes (tenues particulières pour se rendre à la messe du dimanche,…) et gouter les fameux plats préparés par les villageoises et vendues sur le pas de porte. Humm le poulet Fafa !

 

DSC07787
La croisière s’amuse

 

 

DSC07764
Danse avec les raies

 

 

DSC07770
Requins à pointe noire au niveau de la passe, à la sortie du lagon. Le pire, c’est d’avoir sauté du bateau…

Après ces 4 jours passés à se prélasser à Bora-Bora sur notre terrasse ou sur la fameuse plage de  Matira (la seule sur l’île volcanique), nous avons pris l’avion pour Raiatea (10 minutes de vol !) avec pour destination le motu (îlot de sable corallien) de la pension Atger, du nom de la famille propriétaire. Pour vous dresser le tableau, nous sommes les seuls clients et donc, en comptant la famille, nous sommes 10 sur cette île. Nous prenons tous nos repas ensemble et profitons des bons plats polynésiens à base de poissons frais pêchés par Theodore (le patron) le matin.

 

 

DSC07845
Théodore vient de pêcher le repas du soir sous le regard médusé de Salomé

 

L’ambiance est conviviale et les filles ont eu la chance de se faire confectionner une couronne de fleur sur mesure. Des kayaks sont à notre disposition pour faire le tour de l’îlot, piquer une tête, croiser un ou deux requins, des centaines de poissons multicolores sur les « patates » de corail et quelques raies.

 

DSC07886 (2)
on n’est pas bien là, sur notre motu?

 

 

DSC07905
Abbey Road version Taha’a

 

 

IMG_2807
Talomé (et oui !) nous prépare des couronnes de fleurs

 

Bref, comme vous pouvez le lire et le voir, tout va bien pour nous !

Pour conclure, petit point sur la suite du programme : encore 2 nuits à Taha’a avant de rejoindre l’île de Maupiti pour 2 nuits puis de retourner sur Papeete et prendre notre avion pour l’île de Pâques…Le temps passe vite !

 

 

 

 

 

 

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. GALLIC dit :

    Superbes photos accompagnées de bons commentaires, nous ne pouvons que rêver.
    Gros bisous et bonne continuation.

    J'aime

  2. Michèle dit :

    Coucou, merci, merci de nous faire partager ces superbes paysages. Les couleurs et la chaleur nous font saliver, surtout en ce moment, car nous c’est pluie et brouillard aujourd’hui. Des gros bisous aux jolies Vahinées, elles sont superbes sur cette photo. Bises à vous deux et profitez bien de ces moments de Rêves.

    J'aime

  3. Sandrine dit :

    Ça y est!! On a tout vendu! Attendez nous on Arriiive !!

    Bises, câlins aux petites vahinées.

    J'aime

  4. celine dit :

    De belles photos qui font rêver. Bisous du Sud

    J'aime

  5. Isabelle dit :

    J’adore les couronnes de fleurs de nos deux jeunes Vahinés Waouh et Greg tu me mets l’eau à la bouche avec les plats locaux
    Bisous aux jolies Vahinés et aux parents des Vahinés (c’est gonflé!!! oui je l’ai faite !!!!)

    J'aime

  6. Odile dit :

    Je vous lis, je vous lis mes chéris et je vous regarde, avec grand plaisir. Vous nous ferez une démo de tamouré en revenant ? on trouvera bien quelques pâquerettes dans le jardin 🙂 bises mes choupinous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s